Préserver la biodiversité pendant la saison hivernale

facebook-rencontre-avec-lesprit-de-la-foret3

Nous entrons dans l’hiver au niveau de l’hémisphère nord, la Nature glisse dans le sommeil, les arbres caducs perdent leurs feuilles, certains animaux entrent en hibernation, et d’autres cherchent aussi des abris, que ce soit pour se cacher de leurs prédateurs, ou des mauvaises conditions météo

Nos hôtes du jardin, sont tellement importants dans ce rôle qu’ils jouent, que ce soit au niveau de la pollinisation des fleurs, ou simplement pour l’équilibre écologique de notre environnement, qu’il est utile de leur donner le gîte et le couvert pendant cette période ou la neige, la glace, le givre, les tempêtes, les privent de cette nourriture abondante qu’ils trouvent pendant la période estivale.

Pour préserver toute cette biodiversité, l’installation de refuges de toutes sortes fait du jardin, un lieu de villégiature pour tous nos partenaires.

dscn4370

Il suffit de quelques planches de coffrage ou des palettes de bois, de la paille, des pommes de pin, quelques rondins percés pour abriter les coccinelles, pour les perce-oreilles, les abeilles solitaires etc.

Il est préférable d’installer cet hôtel à insectes à l’abri du vent,

Pour les oiseaux, nous leur donnons de la nourriture et un abri en fonction des besoins de chacun, soit :

– Des mélanges de graines pour les oiseaux, des arachides et des noisettes pour les écureuils, des mélanges de céréales pour les hérissons,

– nous laissons des tas de branches et de feuilles dans un coin du jardin, afin que les petits insectes de la terre, puissent se nourrir et se protéger du froid,

– Envelopper aussi les plantes les plus frileuses dans des sacs textiles adaptés.

Il est important de mettre des coupelles d’eau également (en métal pour ne pas qu’elles éclatent avec le gel), surtout quand il fait froid et pour éviter qu’elle se transforme en glace nous mettons de l’huile de tournesol, car l’huile d’olive fige,

Tous les matins, les oiseaux attendent que je vienne remplir les mangeoires et la cantine du jardin est bien appréciée,

Tous nos partenaires se régalent tout l’hiver, cela permet ainsi dès l’entrée du printemps qu’ils oeuvrent à leur tour, il n’y a pas d’invasion de nuisibles, toutes les espèces peuvent se nourrir avec ce qu’ils ont besoin dans le jardin,

baby-common-goldeneye-ducks-leaving-nest-flying-for-first-time-682x1024

Même si les sacs de graines sont un budget pendant l’hiver, vu que l’on n’achète aucun produit de traitement quel qu’il soit pendant la période estivale, la nature en est ainsi préservée.

C’est un échange avec elle et nous, un partenariat avec cette merveilleuse Nature, nous nous respectons pour vivre en harmonie dans ce même lieu.

La Nature nous offre une matière précieuse pour la Terre, qu’en faites vous ?

facebook Forrest bodenEn automne la nature entre en sommeil, c’est l’heure du replis, du recueillement intérieur, toute l’énergie de l’été revient au Centre, et l’homme y est conduit également,

Voilà pourquoi toutes les feuilles des arbres caducs tombent, les fleurs fanent, les animaux qui hibernent s’endorment, le repos est de saison !

La sève des végétaux redescend vers l’intérieur des troncs et vers la terre, c’est le moment de l’intériorisation !

Dans les jardins, les allées, les feuilles font des tapis, et les arbres sont taillés par les jardiniers, c’est le moment du nettoyage en prévision de l’hiver,

Mais la plupart des personnes apportent cette matière végétale à la déchetterie, ce qui coûte cher à transporter jusqu’aux sites de compostage, alors que cette matière est bénéfique pour la terre là où elle est ramassée, elle est un futur terreau en devenir ! C’est gratuit, tellement utile et c’est important de la recycler chez soi. Pourquoi ?

Lire la suite

Comment préserver la biodiversité près de chez vous ?

34713_393990817301525_2003394171_nLa Nature se réveille après un long hiver, les oiseaux chantent, et les premiers papillons font leur apparition dans les jardins ou sur les balcons, en quête de nourriture.

Quelques abeilles sortent de leurs ruches, viennent butiner les prunus en fleurs, et autres fleurs printanières, comment participer à alimenter cette biodiversité très utile près de chez soi ?

Lire la suite

Préserver la biodiversité de votre lieu de vie pendant la saison hivernale

Nous entrons dans l’hiver au niveau de l’hémisphère nord, la Nature glisse dans le sommeil, les arbres caducs perdent leurs feuilles, certains animaux entrent en hibernation, et d’autres cherchent aussi des abris, que ce soit pour se cacher de leurs prédateurs, ou des mauvaises conditions météo

Nos hôtes du jardin, sont tellement importants dans ce rôle qu’ils jouent, que ce soit au niveau de la pollinisation des fleurs, ou simplement pour l’équilibre écologique de notre environnement, qu’il est utile de leur donner le gîte et le couvert pendant cette période ou la neige, la glace, le givre, les tempêtes, les privent de cette nourriture abondante qu’ils trouvent pendant la période estivale.

Pour préserver toute cette biodiversité, j’ai installé nombre de refuges de toutes sortes pour faire du jardin, un lieu de villégiature pour tous mes partenaires.

En effet, je leur donne de la nourriture et un abri en fonction des besoins de chacun, soit :

Des mélanges de graines pour les oiseaux, des arachides et des noisettes pour les écureuils, des mélanges de céréales pour les hérissons,

– je laisse des tas de branches et de feuilles dans un coin du jardin, afin que les petits insectes de la terre, puissent se nourrir et se protéger du froid,

– J’ai installé un abri spécifique pour les hérissons, les crapaux terrestres, les écureuils, ainsi que pour les différents insectes,

j’enveloppe aussi les plantes les plus frileuses dans des sacs textiles adaptés.

Il est important de mettre des coupelles d’eau également (en métal pour ne pas qu’elles éclatent avec le gel), surtout quand il fait froid et pour éviter qu’elle se transforme en glace je mets de l’huile de tournesol, car l’huile d’olive fige,

Tous les matins, les oiseaux attendent que je vienne remplir les mangeoires et la cantine du jardin est bien appréciée,

Tous mes partenaires se régalent tout l’hiver, et permettent ainsi dès l’entrée du printemps d’oeuvrer à leur tour, il n’y a pas d’invasion de nuisibles, toutes les espèces peuvent se nourrir avec ce qu’ils ont besoin.

Même si les sacs de graines sont un budget pendant l’hiver, je n’achète aucun produit de traitement quel qu’il soit pendant la période estivale, et la nature en est ainsi préservée.

C’est un échange avec elle et moi, un partenariat avec cette merveilleuse Nature, nous nous respectons pour vivre en harmonie dans ce même lieu.

Comment préserver la biodiversité dans votre jardin ?

 J’ai découvert l’importance de la biodiversité, il y a quelques années et j’ai ressenti que c’était un point fondamental d’un bon fonctionnement du vivant pour le jardin. Pour cela il était important pour moi de le comprendre et de le voir vivre dans ces conditions.

Et cela a été bénéfique, car la vie s’est auto gérée, pas besoin de mettre de produits pour les limaces, ni pour les fourmis, ni pour les rongeurs etc. tout le vivant s’auto régule depuis. Bien sûr je suis toujours à l’écoute et j’observe régulièrement pour voir s’il y a besoin d’intervenir dans un domaine ou un autre.

Voici comment j’ai procédé :

Lire la suite