Mieux nous oxygéner grâce aux vertus du Pin Sylvestre

Partagez !

L’automne est désormais présente, avec ses journées de pluie, de brouillard, de fraîcheur, l’ensoleillement est moindre et la lumière plus douce, la plongée vers l’obscurité est de plus en plus importante pour atteindre son apogée à Noël.

Cette descente dans nos profondeurs peut être inconfortable, et va sensibiliser notre sphère pulmonaire. Cela peut générer des moments de tristesse, de déprime, ainsi que des problèmes respiratoires qui réagissent à ce genre d’émotions.

Les poumons sont liés au souffle, à la vie et sollicités lors de notre premier cri ainsi qu’à l’heure de notre mort lors de notre dernier soupir.

Cette entrée dans l’automne et son obscurité va nous faire revivre ce déclin plus ou moins bien vécu à cette période de l’année. Comment redonner à nos poumons l’oxygène dont ils ont besoin, et nous permettre de mieux respirer ?

Le pin est lié à l’élément Air, c’est un grand oxygénateur intérieur qui nous aide aussi, à sortir nos larmes afin d’ouvrir notre sphère respiratoire.

L’essence de pin, stimule notre système nerveux et incite à notre indépendance en retrouvant et en agrandissant notre espace intérieur,

Nous avons tous une pomme de pin dans notre cerveau, c’est notre glande pinéale ! elle a la forme de ce fruit, gère nos rythmes (jour-nuit), elle voit, capte et diffuse la lumière, c’est notre troisième oeil !

Les traditions anciennes la représentent en forme de pomme de pin, que ce soit sur les statues ou les édifices religieux, et elle est aussi symbolisée par la corne de la licorne, cet animal mythique !

Cette glande est notre lien avec notre dimension spirituelle, notre lien au divin !

La diffusion d’huile essentielle de Pin, ou d’un mélange respiratoire est bénéfique, car la voie olfactive est un bon transmetteur de ses molécules.

Les essences de pins, purifient et régénèrent nos corps subtils, favorisent le lâcher-prise, et équilibrent le système neuro-végétatif.

Vous pouvez mettre quelques gouttes (3-4) dans un petit verre d’eau et le laisser quelques heures dans une chambre pour assainir pendant ou après un rhume,  pendant un état grippal, ou bien utiliser un diffuseur (à froid) qui va vaporiser les essences et ses vertus dans votre lieu de vie.

Vous pourrez bien sûr procéder à cela, en prévention également et bénéficier des effets oxygénants de ces essences végétales.

Les huiles essentielles sont à proscrire pour les femmes enceintes et allaitantes.

La luminothérapie est aussi bénéfique, pour transmettre à notre glande pinéale la lumière qu’elle a besoin, l’on peut utiliser des lampes prévues à cet effet, afin de compenser le manque de clarté de cette période hivernale, si cela est nécessaire.

 

 

 

3 réflexions sur « Mieux nous oxygéner grâce aux vertus du Pin Sylvestre »

  1. Les Licornes sont avant tout des Êtres de la Nature, invisible sans doute pour le plus grand nombre, mais bien réelle. Je reçois toujours, qui le souhaite, à Is les Murgers, pour y découvrir le H L V et son temple duidiques mais aussi une multitude d’Êtres de la Nature, dont Pénélope, une licorne qui accoure pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.