Nous sommes les gardiennes de l’eau

Partagez !
 
 
Le Water Song Project engage les femmes du monde entier à devenir les gardiennes de l’eau dans l’esprit et l’action.
 
Cette chanson algonquine sur l’eau exprime une gratitude affectueuse pour l’eau et élève la conscience et le lien des femmes avec le plus grand cadeau de Mère Nature. La chanson est facile à apprendre, et notre espoir est que des millions de femmes la chanteront, élevant leur propre connexion et la conscience de l’eau avec laquelle ils interagissent quotidiennement, même dans la douche ou à l’évier.
 
Nous croyons qu’il s’agit d’une étape importante vers le changement, menant à un changement à la fois spirituel et environnemental sur notre planète.

Cette chanson a été écrite par Irene Wawatie Jerome pour le rassemblement de 2002 du Cercle de toutes les nations du grand-père William Commanda. Il est enregistré avec la permission des familles Wawatie et Commanda, de la Circle of All Nations Foundation et des Aînés du Canada.
 
 
Notre eau est assiégée par la pollution, le changement climatique, la mauvaise gestion, et la catastrophe environnementale d’entreprise, Sans eau propre, nous ne pouvons pas vivre !
 
Dans les cultures amérindiennes et de nombreuses autres cultures autochtones, les femmes sont les Gardiens de l’eau, et les hommes sont les Gardiens du feu.
 
Au cours des derniers mois, de nombreuses femmes courageuses qui sont des protectrices de l’eau ont attiré l’attention du monde entier, que ce soit à Standing Rock, en tentant d’arrêter les pipelines, ou à Flint, au Michigan, en exigeant de l’eau propre pour leurs enfants, ou en augmentant sans cesse les champs de bataille d’une catastrophe environnementale.

Les Aînés ont compris depuis le début des temps que l’eau propre est essentielle à la survie de tous les êtres vivants, et ils continuent de se battre et de défendre la ressource la plus précieuse de la Terre-Mère.
 
Maintenant, ils demandent aux femmes de les rejoindre ! Voici comment :

Nous pouvons continuer et amplifier cette Ode à l’eau en chantant ce couplet 4 fois soit un par direction (Est, Sud, Ouest, Nord)

Nee bee wah bow

En die(dye) en

Aah key mis kquee

Nee bee wah bow

Hey ya hey ya hey ya hey

Hey ya hey ya hey ya ho

Ce qui signifie : L’eau est le sang de notre mère la Terre, l’eau est le sang de la Vie dans nos propres corps

Grand-mère Nancy a de nouveau rencontré les Aînés au Canada, et ils ont convenu qu’une vidéo de la chanson devrait être faite pour accélérer l’enseignement et élargir le cercle des femmes qui la chantent en raison des dangers de plus en plus graves auxquels nos eaux sont confrontées. Les familles Wawatie et Commanda ont donné la permission d’enregistrer la chanson sur cette vidéo.
 

2 réflexions sur « Nous sommes les gardiennes de l’eau »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.